top of page
  • Karin

Alpe Agra

C'est une promenade agréable de moins de deux heures qui permet de passer d'un paysage et d'une végétation à l'autre. Elle est intéressante en toutes saisons comme le suggèrent mes photos prises en plusieurs fois. Elle est cependant à éviter certains jours clés car elle est relativement courue par les autochtones et les résidents du grand hôtel, de 7 à 122 ans car le dénivelé est faible. Si bien que le dimanche après-midi, la balade peut s'avérer aussi relaxante que sur les quais d'Ouchy.

Dans le haut Malcantone, Cademario a eu son sanatorium, conçu dans les années 1920 par un zurichois et qui a gardé son nom de Kurhaus et sa clientèle principalement germanophone. Maintenant restructuré, il s'est transformé en hôtel et spa.

Après m'être garée dans la petite fraction de Lisone, je me dirige vers le bâtiment en ignorant le sentier pédestre sur ma gauche. Je ne sais pas s'il est très bien vu de traverser le parc sur la colline et de longer la piscine, mais en ayant l'air de ne pas y toucher et de vaguement sortir de l'hôtel, ça passe. Je préfère ce chemin pour deux raisons: on a une belle vue sur Lugano et le lac. Et l'argument le plus tordu, c'est qu'il se trouve sur le parcours quelques serres et jardinets à l'abandon où j'y vois une certaine poésie.



Une fois sorti de cet enchevêtrement, on se retrouve dans une forêt plus soignée au parterre de fougères. Si les arbres le permettent on aperçoit le Lema. Plutôt que de continuer tout droit sur le large chemin des retraités et des curistes, je préfère monter les escaliers à gauche. On arrive au sommet de la colline et la végétation est surprenante, faite de sortes de genêts et de bouleaux. Et l'on est au pied de l'une de mes chaînes de montagnes préférées.


Après avoir longé une ferme au loin, on redescend de la colline pour arriver sur l'Alpe Agra et son étonnant étang en forme de coeur ou de symbole infini, suivant où l'on se place.


On plonge à nouveau dans une forêt, longeant un parcours de VTT avant que la vue ne se dégage à nouveau en bout de colline. On est en face du village d'Arosio et ma foi, ils n'y peuvent rien mais ce n'est certainement pas le plus beau du Malcantone.


Reprenant la promenade sur le large chemin, on va se replonger en forêt à la hauteur d'un croisement où l'on est déjà passé à l'aller et suivre le sentier rose en direction de Cademario. Ici, on constatera que j'aime décidément bien les bancs. On rejoint alors un chemin plus large bordant une plantation de châtaigniers sur les hauts du village. On peut faire un petit détour en suivant les panneaux pour voir un ancien lavoir. Et assez vite, on se retrouve au parking de Lisone.




Pour prolonger l'escapade, on peut encore se rendre à la deuxième église de Cademario, San Ambrogio, située en bas du village. Il vaut mieux reprendre la voiture car il n'y a pas de sentier et il faut marcher sur la route cantonale.


Données "techniques":

Type: boucle et facile

Durée: environ 1h50

Dénivelé: 240 m

Kilomètres: 6

Parking sur Lisone, Via Cantonale

Église de San Ambrogio: Via S.Ambrogio 5


Application Swisstopo

Posts récents

Voir tout
bottom of page