top of page
  • Photo du rédacteurKarin

Cornice del Verbano

Cette balade d'une heure et demie, en musardant, permet de prendre quelque hauteur sur le lac Majeur en face de Cannobio, puis de plonger sur les toits de Maccagno et découvrir un peu mieux la bourgade. Je l'ai faite deux fois et mes photographies sont d'époques différentes. J'aime bien en situer le départ au tunnel à la sortie de Maccagno Superiore, direction Magadino. Pour cela, si l'on a de la chance, on peut garer sa voiture sur le bas-côté juste avant la galerie. Ce n'est pas un parking mais rien ne l'interdit non plus. Et puis, on est en Italie...


D'ailleurs, il ne va pas falloir s'arrêter à si peu que ça car le sentier pour Entiglio qui démarre au milieu de la Palestra di Roccia est barré pour réfection depuis plus de deux ans. Avec une réouverture prévue pour août 2022. Donc il faut faire comme tout le monde et passer quand même. Le sentier côte un peu sec dans les premiers mètres de cette paroi de roche aussi aménagée pour les grimpeurs mais il est tout à fait praticable sans crampons. Peu à peu le paysage s'ouvre sur le lac et sur les îles du château de Cannero.



Encore dans la montée, peu avant de franchir le ruisseau, un sentier non pisté et en cul-de-sac part à droite et permet de longer la corniche et d'avoir un nouveau point-de-vue sur Cannobio. Bon, il est un peu chaud, en cas de vertige s'abstenir.



Dépassant une première petite chapelle, on arrive dans le hameau d'Entiglio mais ici, rien à faire, je ne trouve pas le sentier qui coupe pour revenir sur Maccagno. À chaque fois j'ai dû faire toute la boucle sur la route, heureusement pas très passante.



On devrait arriver ici, c'est tout de même pas compliqué!


Depuis la petite localité de Piana, la mulattiera va nous mener schuss en bas vers les premières maisons de Maccagno. Entre le paysage et les plantes, comme cette glycine blanche, on en prend plein les yeux. La Via Crucis effectuée à l'envers nous amène à l'église au centre de Maccagno Superiore.



Traversant la route principale, on passera devant la gare, sous les voies et l'on rejoindra rapidement un bord de lac un peu trop bétonné à mon goût. La corniche que nous venons de grimper nous surplombe. En bout de quai et d'un petit port, on trouvera la passerelle qui nous ramène au pied de la paroi rocheuse.



En faisant un tout petit détour et en empruntant quelques marches d'escaliers, on peut encore aller admirer la vue depuis la petite chapelle sur le lac. Le temps se gâte, il est l'heure de rentrer.



Données techniques dans le document ci-dessous.


Cornice del Verbano
.pdf
Download PDF • 1.02MB





Posts récents

Voir tout

Laghetasc

Comments


bottom of page