• Karin

Villas à vendre

Nous, on aime bien visiter des propriétés sans l’agent immobilier.

Notez, ça me plairait d’entendre le bagout du professionnel et de voir la gueule des clients en arrivant sur le site. J’ignore si on leur fournit un casque.


Ces urbex de seconde zone se situent tous à deux pas du Lac Majeur, sur des domaines incroyables avec une vue exceptionnelle. Ils sont sur le marché depuis des années. La première villa se vend plus de 2 millions et demi d’euros. Avec ou sans déblaiement?


Il s’agit d’une ancienne clinique privée fondée en 1951. Configurée comme un établissement multi-spécialisé, la structure comprend un bloc opératoire, une unité d’hospitalisation de 60 lits et une salle de sport.


Entachée par le scandale d’un médecin américain qui y avait testé un traitement inédit contre le cancer en faisant mourir quatre patients, la clinique a été définitivement lâchée par sa direction en 2008. Laissé à lui-même, le personnel a fini par mettre les bouts. Et les patients sont sortis en rampant pour faire du stop au bord de la route. Ne pas prendre en compte cette dernière phrase bien sûr, il s'agit juste d'une image fugace qui m'est venue en flash. Ce qui n’en est pas une, par contre, c’est le bordel sur les lieux et le nombre de classeurs et de documents éparpillés à tous vents.


Avec la fermeture de l’établissement, la seule installation de décompression pour les accidents de plongée de la région a également été abandonnée. En visitant les lieux, ce n’est pas leur prix actuel que je vois mais plutôt les millions jetés dans le vide et piétinés encore maintenant par de vilains animaux.

La deuxième villa, quant à elle, a été préservée des casseurs bien que déjà ouverte et visitée. Ancien monastère des Soeurs Bénédictines, la propriété se vend pour 1 million et demi dans tout son dépouillement. Même l’autel et les sculptures dans ce qui devait être la chapelle ont été arrachées.


Pour la troisième et dernière visite, je vous offre du rêve à moins de 400'000 Euros. Et c'est encore un ancien monastère, annexé d’une petite colonie de vacances.


Ce qui vend un peu moins de rêve, et ça je le soulève à l'attention du futur agent immobilier qui se pointerait là (avec les clés), c'est la teneur de certains tags et la patte de cervidé dans les escaliers.


Après, bon, comme dit l'autre, c'est dans son jus.


Y a plus qu'à.



Posts récents

Voir tout