top of page
  • Photo du rédacteurKarin

Sentiero del Bedeia et Bedigliora

Le sentier del Bedeia a la particularité d’être en face de chez nous et d’offrir de nombreux points de vue, dont un sur notre hameau. Si de ça vous vous en balancez, vous pourrez toujours voir une croix, des masses cupulaires et les toits de Bedigliora.


De la manière dont il est fléché et de sa proximité avec le complexe scolaire, il est possible que le parcours aient été conçu en collaboration avec l’école mais je ne trouve rien qui le précise. On avisera sur le chemin des bancs vieillissants et un amphithéâtre enfoui dans la végétation qui semblent montrer que les classes vertes n'ont pas pris. Il y a pléthore de panneaux qui nous mettent assez vite la pression car on a le sentiment de passer à côté de plein de trucs tout en tournant en rond, mais après ma quatrième ou cinquième visite, j’ai enfin pu repérer le trajet idéal.


Il est vrai que la pyrogravure, ça occupe les gamins un moment.

Garés près de l’école, justement, on trouve rapidement le sentier qui grimpe en pente douce sur une colline à la végétation abondante. Dans un premier temps, on suivra « Croce » (croix) en partant à gauche mais avant cela on verra les fameux bancs avec une fontaine et le premier point d’observation nord-est, sur Novaggio, qui n’est pas le plus impressionnant, surtout par temps voilé.


Le Monte Bedeia a été façonné par l’activité glaciaire et on y trouve des masses erratiques, appelés aussi blocs cupulaires car ceux situés le long d’anciennes routes portent en leur surface des incisions remontant à l’âge du bronze.


Nous atteignons maintenant la croix, depuis le temps qu'on nous l'annonce, juchée sur une paroi rocheuse en face du Monte Mondini. Depuis là, et pour éviter de trop revenir sur nos pas, on prendra un chemin non indiqué (est-ce possible?) afin de trouver le deuxième point d’observation, vue nord-ouest, sur notre hameau, le Lema et le lac Majeur que l’on devine au loin.



D’ici, il est possible de grimper à gauche (ce n’est pas indiqué non plus) pour rejoindre directement le troisième observatoire et une belle clairière en haut de la colline. Sinon, il faut revenir un peu sur ses pas. Nous nous trouvons côté sud-ouest avec une magnifique vue sur les toits de Bedigliora.




La descente se fait à droite du point de vue, elle n’est pas fléchée non plus. En quelques minutes d’une pente assez sèche et après avoir passé dans un tunnel de verdure, on atteint les hauts du village et on rejoindra le centre du nucleo par une volée de marches d’escaliers. On n’hésitera pas à se perdre dans les ruelles et les traboules de ce très bel endroit typique du Malcantone, avant d’en ressortir par son unique route à l’ouest qui longe la colline que nous venons d’escalader.


Sur le chemin, on verra encore la chapelle de la Barèla. Et si l’on a envie de faire encore un petit détour, c’est par l’Oratorio San Savatore et ses curieuses fresques en bord de route.



Une suggestion pour les enseignants de Bedigliora: si vous ne savez pas quoi leur faire faire avant les prochaines vacances scolaires, il manque quelques panneaux.



Donnée "techniques" et astuces:

Type: boucle avec digressions

Kilomètres: pas beaucoup

Dénivelé: environ 100m

Durée: ça dépend... 1h30


Une fois redescendu de la croix, prendre le sentier non indiqué qui part à droite derrière le panneau. On rejoint un sentier plus large et on prend à droite. Au panneau, on continuera à partir sur la droite!


À gauche de ce point de vue nord-ouest, on trouvera un sentier qui grimpe sec et nous mène directement au dernier observatoire.


Sources et autre carte à télécharger: Il Sentiero del Bedeia


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page