top of page
  • Photo du rédacteurKarin

Laghetasc

Nos pas de ce jour nous mènent dans un lieu magique qui comme tous les lieux magiques est assez difficile à trouver. Je préfère car dès qu'il faut mettre un tourniquet à l'entrée, on perd beaucoup en intensité, niveau enchantement.

Une fois entrés dans cette forêt de Lombardie, nous sommes happés par une ambiance mystérieuse et sereine. Nous dépassons des troncs aux formes évocatrices et ramassons quelques châtaignes bien rebondies. Vu l'état des panneaux, l'endroit n'est pas encore entré dans les circuits touristiques alors profitons.


Et voici le Laghestasc, petit lac ou lac de poche en patois. En fait une tourbière marécageuse où ont été introduits des cyprès chauves de Louisiane qui nous font aussitôt passer dans le bayou. Nous sommes à l'affut des crocodiles alors que nous pataugeons dans la gadoue, enjambant des racines en forme de mandragores. Arrivés au pied des géants, nous sommes brumisés par l'eau qui s'égoutte des branchages dentelés, ponctués de petites pommes de pin rondes et compactes. Seul regret: le feuillage de ces arbres aquatiques particuliers, semblable aux mélèzes en automne, n'a pas encore tourné. Et à cette heure matinale, le soleil nous fait face et n'arrange pas nos photos.


Non loin se tient une réunion de fantômes tout aussi étonnante que ces colosses aux pattes d'éléphant. Depuis des années, une famille de la région installe la crèche à Noël et le décor pour Halloween. Plutôt réticente vis-à-vis de ces joyeusetés, importées des US comme plein d'autres conneries, j'ai bien aimé cette scène perdue au coeur de la forêt enchantée.


En quittant les lieux, je n'ai qu'une envie, y retourner en visant les couleurs chaudes. Bonne nouvelle, j'ai le temps: les cyprès chauves peuvent atteindre 40 mètres de haut et vivre plus de 1000 ans.

Et si vous ne voulez pas comme nous tournicoter en voiture pendant une demi-heure, alerter tous les chiens du bled en vous garant au mauvais endroit et payer votre recours au réseau parce que vous êtes suisses, je vous livre ci-dessous quelques petites informations pratiques.

Mais chut, ne le dites à personne.


Parking :

- aux alentours de l'Agriturismo Il Pivione, Via Motto Pivione, 21020 Brebbia

- continuer à pieds sur cette rue jusqu'à atteindre une clairière et la ferme Franzetti (il n'est pas permis de prendre les petits chats!)

N.B. Il est aussi possible de se garer en-dessous de la ferme. C'est ce que nous avons fait, mon comparse peine à se déplacer.

- une fois la ferme dépassée et en bout de champ, tirer à gauche dans la forêt. On ne tardera pas à trouver un sentier, puis un panneau correctement dirigé.

Savourez!


D'après Komoot

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page