• Karin

Japon



Et voici à nouveau une interprétation de dernière minute. C'est fou ce que le temps passe vite, d'un 15 à l'autre. Plus que d'un 31 à un autre, par exemple. Ou d'un début de surveillance de récréation à la fin.

Le Japon, donc. Je n'y suis jamais allée et si ce pays m'attire pour le plaisir des yeux, comme on dit au Maroc, il me rebute également par certains côtés. Je ferai l'impasse sur l'argumentation, l'heure tourne, il est bientôt midi, docteur Schweitzer. *

Si bien que, n'ayant pas grand chose sous la main, j'ai tout d'abord pensé créer le buzz avec le masque pour le visage que ma fille vient de recevoir. Cadeau de l'une de ses potes fortuitement revenue du pays du Soleil-Levant. Un truc improbable qui, si on a tout bien compris, donne à son utilisateur pendant le temps de pause une tête de chien, genre Belle sans le clochard version manga. Ma complice, pourtant peu démonstrative aux heures de grande audience, était même prête à me laisser prendre une photo, partant du principe qu'avec une telle bobine, on ne la reconnaîtrait pas. Or, toutes les instructions sur l'emballage étant en japonais et ne le parlant pas couramment, ma cobaye n'a pas osé tenter l'expérience avant d'avoir trouvé une traduction un peu plus décente que sur Google Translate. Car même s'il y a deux ou trois croquis susceptibles d'être compris sur la planète entière et même à Goumens-le-Jux, il n'y a aucun chiffre arabe. C'est japonais, on vous dit! Mais alors, on le laisse poser combien de temps, ce machin? Imaginez que cela reste à vie. Ou même le jour où l'on ne peut pas manquer un test d'économie.

Exit donc l'absurdité, j'ai dû recourir à l'une de mes aquarelles, ce qui n'était pas le but premier, entendez-le bien. Afin de soigner la présentation et privilégier les extérieurs, j'ai choisi l'option gazon, qui n'a pas grand chose de japonais, et plus rien d'un gazon non plus, d'ailleurs. Et j'en profite pour vous dire que le Japon, c'est chouette à dessiner!

* La véritable référence, avant que je passe pour une inculte, est : "Il est minuit, docteur Schweitzer." Mais les administrateurs veulent que l'on publie à midi 😉


Si certains d'entre vous restent intéressés par l'éventuelle application du masque, une saison deux est envisagée.

Et pour atténuer quelques propos qui peuvent paraître dénigrants, je vous invite à aller visiter "ma" galerie photo du Japon, tout en précisant qu'aucune image ne m'appartient sur ce coup-là, magie du partage sur internet oblige.

Lien sur Pinterest


J'en profite également pour remercier ici tous mes amis de la Photo du Mois qui me lisent et laissent des commentaires auxquels je ne pense pas forcément à répondre, même si j'en prends connaissance et les apprécie. Je m'excuse, de plus, de n'avoir plus le temps ces derniers mois d'aller visiter tous les blogs et je le regrette. J'espère rattraper mon retard prochainement ;)

La Photo du Mois, c'est une photographie, et une seule, publiée sur un thème donné le 15 de chaque mois, à midi, par un groupe de blogueurs. Ce mois-ci, Mirovinben nous propose "Made in Japan" en ces termes :

"Technologie, gastronomie, art de vivre, croyances, loisirs, littérature, multimédia... Quelque chose venant du Japon."

Et bien voilà, en plus je me rends compte en copiant-collant que je ne suis pas vraiment dans le thème. Et bien oui, si j'avais un peu mieux lu, je me serais aperçue plus vite qu'il n'y a rien de made in Japan dans mon interprétation. Même les parasols que j'ai trouvés ne se font plus comme à l'époque, à croire que la Migros a quelque chose contre les Japonais. Bon, trop tard. Allez, hop !

Félicitations, votre post a été publié!

Je me réjouis d'aller voir les "made" de mes comparses en cliquant sur leurs liens :


#photodumois #undessinparjour