• Karin

Entre les lignes


« Quand l’école entre dans la danse, enseignant et maraudeur, rabais au Magaz’ à vin »

Hein ?

Ce sujet rédigé à l’en-tête d’un mail émanant du bureau d’information de l’Etat de Vaud m’a fait hausser le sourcil et ouvrir le document. On m’informe alors qu’au menu de la Gazette du mois de mars, je pourrai lire les onze articles suivants :

« Quand l’école entre dans la danse »

C’est vrai que jusqu’à présent, ça manquait un peu de piquant.

« Des élèves (presque) comme les autres »

J’avais cru comprendre qu’il fallait lisser les différences.

« Tarifs préférentiels au Magaz’à vin »

L’Etat prend soin de son personnel.

« Collègue passionné : l’enseignant maraudeur »

Il faut bien qu’il se rembourse en piquant un peu dans les fournitures.

« Caisse de pension : retraites inchangées d’ici 2022 »

Ceux qui viennent de commencer ne sont pas prêts d’en voir la fin. Et puis, c’est moi ou il y a une erreur grammaticale ?

« Une équipe médicale du CHUV au Bénin »

Afin d’y apprendre de nouvelles techniques de communication ?

« L’oenologue cantonal, l’atout des vins vaudois »

La récurrence du sujet pourrait ici passer pour une incitation à lever le coude.

« Brève : Giancarlo Valceschini, nouveau chef de l’enseignement spécialisé »

Quand on parle d’enseignement spécialisé, on préfère que cela reste bref.

« Pense te voir : la papotche de mars "

Je ne vous le fais pas dire !

« Culture : L’herbier vaudois, un patrimoine numérisé »

Prochaine numérisation : l'enseignant vaudois.

« Brève culturelle : Journée européennes des métiers d’art, rencontres gratuites pour les écoles »

Ça, c’est bien un métier qui ne rapporte rien, l’art. Heureusement que la rencontre reste gratuite.

C’était en direct du bureau d’information et de communication de l’Etat de Vaud.

A vous, les studios.

Et puis, santé !


#entenduaujourdhui #jerâle #leplusbeaumétierdumonde