© 2017  par 1510's Productions.

Péché mignon



Confrontée à la difficulté le matin même du défi (la procrastination est-elle un péché mignon ?) j’ai choisi de mettre en scène plusieurs travers, me rendant soudainement compte que mes orgies de chocolat n’étaient finalement pas si mignonnettes à photographier que cela.

Dans ce pot-pourri, j’y ai mis mes tendances à ne plus pouvoir m’arrêter d’écrire lorsque je suis lancée (sur une machine un tant soit peu moins poussiéreuse et plus branchée que celle-ci), mes addictions sévères à certaines séries, de préférence issues d’un circuit différent des grosses productions hollywoodiennes (pour éviter une trop longue parenthèse, je vous donne deux explications ou trois un peu plus loin), le tout en succombant à quelques péchés gourmands un tout petit peu moins sains que le fruit utilisé pour poser gentiment sur mon cliché.

The Killing, dont je reproduis l’affiche ici, est l’adaptation US de la série danoise du même nom. Les Américains préfèrent remodeler eux-mêmes des productions européennes qui fonctionnent, d'une part parce qu'ils se refusent au doublage, d'autre part pour coller au mieux à leur culture et à leurs références. Pour une fois, ils ont été bien inspirés. J'ai souvent oublié que je ne regardais pas une des séries anglo-saxonnes qui me sont chères. Seules les prises de vue de Seattle, qui semble être continuellement lavée par la pluie, m'ont rappelé le contexte. La photographie y est soignée, l'intrigue est glauque à souhait sans être complètement tirée par les cheveux et les personnages sont attachants et réalistes. D'ailleurs, certains ont quelques travers que l'on ne peut plus qualifier de mignons.

La Photo du Mois, c'est une photographie, et une seule, publiée le 15 à midi par les bloggueurs du groupe du même nom. Ce mois-ci, c'est Angélique (http://lacasademamachronique.com/) qui a choisi le thème Péché mignon :

"un petit défaut auquel on ne peut résister. Une imperfection, un tic, une manie, un travers, une gourmandise... qui peut avoir raison de nous. Mais que c'est bon l'imperfection!"

Allons donc découvrir les légers travers des autres participants, à qui je souhaite d'ailleurs d'excellentes fêtes de fin d'année remplies de gourmandises sans excès inconsidérés :


#photodumois