• Franssois

Hychienne de vie

Je m’appelle SUGUS, rapport je crois à tous ces bonbons que mon maître n’arrête pas de boulotter. C’est un peu risible je le conçois, mais j’ai eu du bol, j’aurais aussi pu m’appeler moules marinières ou riz cantonnais avec petits pois. Bref, je suis issu d’une grande lignée de caniches même si le pédigrée a été perdu par mon arrière-grand-père, mais je ne lui en veux pas.

Et surtout je ne pense pas à lui en ce moment mais surtout à ma pomme puisque je suis chez le vétérinaire au pied de mon maître Jean-Pierre (mais on lui dit Jean-Pi). Et je ne fais pas le fier, car je sais ce qui m’attend.

Bon, histoire de tromper mes angoisses et tremblements, je décide d’engager la conversation avec mon voisin, un superbe berger allemand très fier, tout droit, au regard fixe devant lui, au pied de sa maîtresse. Je n’y connais rien en femmes mais je crois qu’elle doit être jolie et sexy, car elle attire tous les regards masculins de la salle d’attente… y compris Jean-Pi qui me caresse la tête machinalement et tendrement, enfin, c’est bizarre, pas comme d’habitude. C’est comme le petit filet de bave qu’il a au coin de la bouche, comme moi quand Jean-Pi prépare ma gamelle, c’est dire!

Un peu intimidé j’essaie d’engager la discussion et le rapprochement canin, c’est dans l’air du temps :

- Salut toi ça va? Tu t’appelles comment?

- ……..

Comme il ne répond pas j’insiste :

- Eh machin, c’est quoi ton nom?

- ……

J’essaie en allemand vu sa race:

- Wie heisst du?

- Ouais c’est bon, pas besoin de me parler allemand je suis né à Perroy, et ce n’est pas parce que je suis un berger ALLEMAND qu’il faut croire que, d’accord?

- Ok compris, mais comme tu ne répondais pas … mais je ne sais toujours pas comment tu t’appelles?

- Et moi je t’en pose des questions? Est-ce que je te dis caniche antworten moi?

- Non mais c’était juste comme ça pour détendre l’atmosphère.

Subrepticement, je me penche un peu et j’arrive à lire son blaze sur la médaille du collier:

- Wouah, mort de rire, tu t’appelles BIJOU, c’est monstre drôle, wouaf wouaf j’ai envie de dire…

- Ah ouais parce que SUGUS c’est beaucoup plus intelligent tu penses?

Merdalors il a aussi lu ma médaille…

- Mais je n’ai pas choisi tu sais, lui dis-je …

- Moi non plus banane, si j’avais pu choisir j’aurais aimé Rudolf, Günther ou Hermann mais je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de chiens qui puissent le faire non? qu’il me répond.

- Ouais pas faux Bijou (ppffffrt) excuse-moi mais ça me fait rire… et autrement tu es là pour quoi toi?

- Mais c’est dingue comme tu n’arrêtes pas de poser des questions CARAMBAR.

- Allez tu peux bien me dire ! On fait comme ça : je te dis pourquoi je suis là et toi aussi d’accord BAGUEDEFIANCAILLES?

- Vas-y raconte BOULADISSE , qu’il me lance!

- Eh bien voilà, chaque soir mon maître me sort pour faire mes besoins.

- Waouh tu dois bien être le seul chien sur cette planète qui a cette chance-là!

- Ouais c’est bon, je n’ai pas fini…. Mais je croise chaque fois une superbe chienne caniche aussi et un soir, alors que Jean-Pi discutait avec le maître de la chienne, hop je suis monté dessus et crac crac…

- Ah ouais quand même! qu’il fait avec une moue d’admiration.

- Sauf que Jean-Pi l’a vu et m’a dit: la prochaine fois SUGUS c’est pas crac crac, ce sera couic couic tu comprends?

- Ah d’accord… et il y a eu une autre fois COLLAUDENT?

- Tu comprends pourquoi je suis là hein COLLIERDEPERLES? Mais elle était tellement jolie si tu l’avais vue…

- Ouais mais la caniche ce n’est pas tant mon genre tu vois RICOLA? qu’il me fait avec dédain cette fois.

- Bon BRACELETBRESILIEN, maintenant c’est à ton tour de raconter pourquoi tu viens en consultation chez le vétérinaire!

- Non!

- Comment ça non?

- Comme ça se prononce en trois lettres: wouaf wouf wouaf!

- Mais c’est pas cool BOUCLESENOR moi je t’ai tout dit, je me suis livré et … non c’est pas cool, je boude là!

- Haha, alors toi tu me fais rire, alors rien que pour ça je te raconte CHEWINGGUMHOLLYWOOD: l’autre jour, ma maîtresse ici présente a pris un bain. Moi je suis arrivé au moment où elle en était sortie, nue comme un ver et qu’elle était penchée en avant pour nettoyer la baignoire. Alors forcément, en voyant ce tableau, je n’ai pas résisté, je suis monté sur elle et…crac crac, voilà!

- Ah d’accord alors toi aussi tu viens te faire couic couic bien entendu, bienvenue dans le groupe!

- Non non, moi je viens pour les griffes!

18 vues