© 2017 par Cas'Arte

  • Karin

Attention, un train peut n'en cacher point d'autre


Au cas où je ne saurais pas quoi faire de ma journée de congé, les CFF s'en chargent pour moi.

- Allô, maman? Je suis à la gare et le train de 8h est supprimé. Tu pourrais m'amener au gymnase avec deux de mes potes? Parce qu'en plus, celui de 9h, ben, il risque d'arriver avec 35 minutes de retard.

Magnifique ! On a planté tout le monde sur le quai sans mettre en place de service de bus, ça doit leur coûter trop cher. Attends, je le paie combien, déjà, son abonnement? Un bras et demi, je crois. Il y a juste un type avec un gilet orange qui est venu distribuer des attestations de suppression de train pour cause de panne technique.

Au gymnase, si les étudiants sont absents lors d'un test, les profs s'en balancent un peu de l'attestation de rupture de correspondance. Les minots doivent revenir faire leur épreuve un samedi matin et elle est deux fois plus difficile que celle qu'ils ont manquée.

On apprend ces jours que le Conseil fédéral veut obliger les CFF à indemniser les passagers lors d'un retard de train. Par contre, les détenteurs d'un abonnement pourront aller se gratter. Et cela m'étonnerait qu'un mec en gilet orange aille passer un test un samedi matin à la place de ma fille.


#jerâle

28 vues